Accueil Le livre Contes Contact 
Présentation Articles A découvrir Nouveautés 

 

4- La Cohérence Cardiaque

La Cohérence Cardiaque est une méthode initiée aux États-Unis par Doc Childre et Howard Martin et est présentée dans leur livre: « L'intelligence intuitive du cœur – La solution HeartMath ».
David Servan Schreiber y a aussi consacré tout un chapitre dans son livre « Guérir ».

A la base, elle s'apprend via un programme informatique assez coûteux. Via le pouls, dont la variation de fréquence est retranscrite sur l'écran - l'apprentissage consiste à régulariser la respiration et apaiser le mental en parallèle, afin de mettre en cohérence respiration et fréquence cardiaque, et cela via le contrôle sur l'écran. Il est cependant possible d'apprendre la même chose, sans le contrôle via le PC, en étant attentif au pouls en même temps qu'à la respiration.
Il est possible d'apprendre à ressentir le pouls, dans le calme, sans le contrôler au niveau du poignet ou du cou.

Des vidéos sur le net, permettent aussi de visualiser une boule effectuant un déplacement sinusoïdal et représentant la respiration. Cela aide à se concentrer sur la respiration afin de la réguler et calmer le mental.

Pour en savoir plus sur la Cohérence Cardiaque, et également pouvoir s'y exercer, voici un site intéressant :
http://www.educh.ch/coherence-cardiaque-stress.htm

Au-delà de la technique pure, si l'on se concentre sur l'aspect « cœur », dans le sens plus sentimental du terme, la cohérence cardiaque peut alors être considérée comme une technique approchant assez bien l'effet de la méditation c'est à dire permettant la sérénité et le retour au cœur.

5- L'écriture : pour soi (pour structurer autrement nos pensées) et la communication écrite adressée à d'autres (qui aide à forcer le délai)

Comme expliqué plus haut dans le texte, l'écriture pour soi est un excellent moyen d'atteindre la capacité à relativiser. L'intérêt se situe : face à une situation donnée difficile et riche en émotions : dans l'acte d'écrire le contenu de nos pensées, ainsi que les ressentis et attitudes possibles pour y réagir. Ensuite d'attendre que l'émotion passe, le temps nécessaire : de plusieurs heures à plusieurs jours, et parfois bien plus. Et enfin, de relire ce qu'on avait écrit sous le coup de l'émotion, pour se rendre compte qu'en dehors de l'émotion, le raisonnement est complètement différent et qu'il valait mieux attendre de sortir de l'émotion avant d'agir.

Cette capacité permet de multiplier et diversifier les films que l'on se fait à partir d'un événement, et ainsi de multiplier nos interprétations de la réalité et nos possibilités d'y réagir.

Dans le cadre de la communication, l'écrit peut remplacer la parole lorsque, en écrivant notre réaction à chaud face à un ou plusieurs interlocuteur(s), sans la transmettre en direct, nous pourrons la reprendre en mains plus tard et la faire évoluer, la transformer, parfois l'inverser totalement ou même l'abandonner, et éviter ainsi de nuire à une relation ou faire capoter un projet, une situation, qui nous tient à cœur.

De la sorte aussi, on apprend à relativiser l'interprétation que l'on fait de la réalité.

L'écriture va permettre de structurer et comprendre une problématique. Mais surtout, ce qui est déposé sur papier, peut en général quitter les préoccupations et ne plus faire (autant) l'objet de ruminations. C'est un peu comme si l'écriture consistait à donner du poids aux pensées, et les précipiter alors vers le fond du verre.


6- L'expérience du riz

L'expérience du riz consiste à formuler quotidiennement des intentions envers deux petits pots de riz cuit, positives pour l'un, négatives pour l'autre. Et à voir ce que cela produit au bout de quelques jours et quelques semaines.
Y croire ne sert à rien, il faut le vivre pour apprendre à voir et comprendre que nos pensées et intentions peuvent avoir un effet concret sur la conservation en bon état, de riz cuit, pendant des semaines, voire des mois, des années. Le vivre permet de comprendre les implications qui sont liées à tous les niveaux de notre vie, et voir la nécessité d'apprendre à penser de manière plus responsable.

L'expérience du riz nous permet de remarquer que les pensées, même automatiques et inconscientes, ont un effet sur la réalité, sur notre conception de la vie, sur les actes que nous posons dans la vie. Cela motive à mettre au jour les pensées inconscientes, et à mettre en évidence les automatismes, de manière à pouvoir choisir ceux que l'on veut garder et àchanger ceux qui sont néfastes et dont nous ignorions jusque là l'effet délétère; et d'autre part à nourrir certaines attitudes mentales ou émotionnelles de manière délibérée, en particulier l'indulgence, la gratitude, la générosité, tout en évitant les pensées négatives, les jugements,

Le sujet a fait l'object d'un article sur le site.

7- La Communication Non-Violente (CNV)

La Communication Non-Violente est une des méthodes de communication relationnelle parmi les plus connues. Elle permet de faire un travail en profondeur sur soi pour mieux connaître nos besoins, nos émotions, nos limites, et apprendre à les exprimer, apprendre à être à l'écoute des besoins, émotions et limites de nos interlocuteurs afin de tenter de les respecter, et pouvoir cheminer en adaptant nos comportements mutuels pour vivre des relations harmonieuses et réaliser nos projets avec succès.
Le livre « Cessez d'être gentil, soyez vrai » de Thomas d'Ansembourg est une excellente introduction. Un résumé d'une de ses conférences sur ce sujet est est disponible sur le site.

Bien que l'objectif de la CNV ne vise pas la gestion directe des pensées et des émotions, cette dernière constitue une étape fondamentale et un pré-requis pour une communication relationnelle saine. L'approche de la CNV est donc un autre moyen d'aborder la gestion des pensées et émotions.

8- La pensée positive via le carnet de gratitude

La pensée positive aide à éliminer la tendance très fréquente, et qui augmente avec l'âge de basculer de plus en plus fréquemment dans l'inversion psychologique.

Le carnet de gratitude

Pour développer nos capacités à la pensée positive, à la gratitude, et habituer nos pensées à aller dans cette direction, en creusant des habitudes mentales qui vont dans ce sens; le carnet de gratitude est très performant. Il consiste à mettre par écrit, très brièvement, mais de manière à ancrer la pensée qui y correspond, tous les événements et faits de notre journée que nous avons bien vécu, et tenter de se les remémorer avec reconnaissance. L'exercice est d'autant plus efficace lorsque la journée a été rude, et qu'il est donc difficile de trouver parmi tous les mauvais moments, ces petits faits qui se sont bien passés. Car c'est bien là que, malgré une impression générale négative, nous apprenons à découvrir les détails, ou les aspects positifs qui y sont tout de même liés.

De plus, non seulement on renforce toute l'observation du positif, mais cela atténue par effet de contagion toutes nos habitudes à penser négatif.
Dernier effet encourageant, cela peut aider à commencer la nuit avec plus d'apaisement, et donc à s'endormir plus rapidement et avoir un meilleur sommeil.

 

<< page précédente << - page 17/20 - >> page suivante>>

 

version epub pour liseuse
version pdf pour impression

 

© Toute reproduction du présent document (pour des objectifs non commerciaux uniquement) est libre et souhaitée, sous réserve de n’effectuer aucune modification et de mentionner l'auteure, le site et la page concernée.

 

 

Gestion des pensées
Gestion des émotions

version epub pour liseuse
version pdf pour impression

Avant-Propos

Introduction

Première partie : Quand le mental et les émotions posent problème

1) Qu'appelle-t-on le mental ?
2) Que se cache-t-il derrière le concept d'émotion ?
3) Les automatismes de pensée
4) Croire les pensées et s'identifier au mental
5) Quel est le rapport entre le mental et les émotions ?
6) Incapacité à gérer les émotions sans que la conscience soit aux commandes
7) Pensées semi-conscientes = le plus gros frein pour se libérer de l'addiction
8) Considérer le mental comme chef d'orchestre renforce le mental

Deuxième partie : Éveil de la conscience

1) Observer
2) Repérer les émotions dysfonctionnelles – ne pas croire les pensées qui les accompagnent
3) Ne pas agir
4) Traverser
5) Lâcher prise
6) Parvenir à éviter le déclenchement de l'émotion
7) Changer nos films
8) Sortir des cercles vicieux
9) L'inversion psychologique
10) Nouvelles croyances – désidentification au mental
11) Déjouer certains pièges du mental - un pas vers l'humilité et l'honnêteté intellectuelle
12) Prendre de la hauteur – troisième dimension : additionner les poires et les pommes
13) Décalage entre la compréhension intellectuelle et la compréhension en conscience

Troisième partie : Moyens et techniques pour sortir du mental et apprendre à gérer le mental et les émotions

1) La méditation
2) La douleur / souffrance
3) Autres techniques

1. L' EFT
2. L'EMDR
3. Tipi

4. La Cohérence Cardiaque
5. L'écriture
6. L'expérience du riz
7. La Communication Non-Violente
8. La pensée positive via le carnet de gratitude
9. La psychothérapie de la parole
10. La méthode du tigre du Docteur Christian Tal Schaller
11. Ho'oponopono
12. Lectures

Plus loin que notre évolution personnelle

En complément

 

______________________________

Site optimisé pour Firefox

SE CHANGER SOI

POUR CHANGER LE MONDE

traduction partielle du site en anglais et en espagnol