Accueil   Contes Contact 
Présentation Articles A découvrir Nouveautés 

EMPREINTE ECOLOGIQUE

Si cette notion n'est pas « incontournable »; ce qu'elle propose rend tout de même un fier service à ceux qui acceptent de calculer leur empreinte individuelle.

L'empreinte écologique mesure la quantité de surface terrestre bioproductive nécessaire pour produire les biens et services que nous consommons, et absorber les déchets que nous produisons. Elle permet dès lors de mesurer la pression qu'exerce l'humain sur la nature.

Cet outil a été développé au Canada, au début des années 1990, dans le cadre du Global Footprint Network, par deux chercheurs : Mathis Wackernagel et William Rees.

Il a ensuite été popularisé par l’association mondiale WWF dont le site Web (parmi d'autres) propose un questionnaire informatisé afin de calculer l'empreinte écologique individuelle.

Pour comprendre le concept, on peut partir de quelques constats :

* La Terre couvre une surface totale de 51 milliards d’hectares.

* Seuls 11,4 milliards d’entre eux sont biologiquement productifs : les champs cultivables, les forêts qui absorbent le CO2, les océans qui fournissent du poisson, etc. mais pas les déserts, par exemple, où rien n’est cultivable.

* Ces 11, 4 milliards d’hectares sont donc à partager entre 6,5 milliards d’individus. Et cette population augmente jour après jour.

L’empreinte écologique représente donc une estimation de la surface nécessaire à une personne ou un groupe de personnes pour produire ce qu’ils consomment et absorber ce qu’ils rejettent. Elle s’exprime en unité de surface : l’hectare (10.000 m²).

Si on faisait une répartition égale de la surface biologiquement productive de la Terre entre tous ses habitants, chacun de nous aurait donc « droit » à 1, 75 ha.

Si nous réservons un peu d’espace à la biodiversité, à la « nature sauvage », il reste près de 1,6 hectare à chacun d’entre nous pour satisfaire ses besoins à long terme.

Or, en moyenne, chaque individu « consomme » déjà 2,2 hectares. C'est donc trop par rapport à la capacité naturelle de la terre et cela signifie que la demande est de loin supérieure à l'offre!

A l’échelle de l’humanité, cet indicateur a triplé en 40 ans et nous vivons aujourd'hui comme si nous avions 1,26 planète à notre disposition.

De plus, et c’est cela qui choque particulièrement, cette consommation est évidemment très inégalement répartie. Un Européen a une empreinte moyenne de 5 ha, un Américain du Nord de 9,7 ha, un Indien de 0,7 ha...

De surcroît, l’empreinte écologique des pays industrialisés et la population mondiale ne cessent d’augmenter : la surface productive disponible par personne diminue donc jour après jour.

Voici les sites qui proposent un calcul individuel de l'empreinte écologique :

http://www.footprint.ch/

http://www.footprintcalculator.org/

http://sboisse.free.fr/planete/calcul_empreinte_ecologique.php

L'énorme avantage de ces questionnaires, est qu'ils permettent à ceux qui répondent aux questions, de faire des prises de conscience quant à leur consommation, et les aider à changer leurs comportements dans les domaines concernés.

Il ne s'agit pas pour autant d'un calcul fiable, beaucoup trop approximatif et aléatoire, vu l'analyse tout de même grossière qu'il propose. Mais cela n'enlève rien à la pertinence des questions posées, et il n'est pas inutile de faire un tour sur plusieurs sites afin d'élargir la perspective.

D'autres informations sont disponibles sur les sites suivants :

http://www.ecoconso.be/fr/L-empreinte-ecologique

http://fr.ekopedia.org/Empreinte_%C3%A9cologique

remarque concernant la Belgique :

"La Belgique occupe le quatrième rang mondial en termes d'empreinte écologique par personne, selon les résultats de l'édition 2010 du Rapport planète vivante de l'organisation internationale pour la conservation de la nature WWF.
La Belgique se classe juste derrière les Emirats arabes unis, le Qatar et le Danemark. Elle est suivie par les Etats-Unis, précise un communiqué de WWF. Pour réaliser ce rapport, la méthodologie a été améliorée. Ce qui a permis de démontrer que "l'empreinte écologique belge a été largement sous-estimée dans le passé", explique la coordinatrice politique du WWF, Sabien Leemans. "Aujourd'hui, nous savons que si tout le monde vivait comme un Belge moyen, nous aurions besoin de 4,4 planètes pour subvenir à nos besoins", souligne Sabien Leemans dans le communiqué. Il ressort également de ce rapport que la Terre met un an et demi pour produire les ressources que l'humanité utilise en un an. Si la demande en ressources naturelles continue sur cette lancée, on estime qu'il faudra deux planètes pour subvenir aux besoins de l'humanité d'ici 2030."

C'est donc bien ici et maintenant que nous sommes concernés, chacun, dans notre mode de vie.

 

PLAN DU SITE

Accueil

_______________________________

Nouveautés

_______________________________

Présentation générale

_______________________________

Les articles :

Nouveau*

Juillet 2018 :

* Ta pensée n'est pas toi

* Un autre regard sur la démence
et sur la préservation de la jeunesse

- Empreinte Ecologique
- Guérir par la transformation des pensées
- EFT: Emotional Freedom Technique
- Gestion des pensées et émotions
- Conférence TEDx de Joe Dispenza sur les trois cerveaux
- Les qualités de nos défauts
- Je pense donc je ne suis plus
- Notre complaisance
-
L'expérience du riz
-
Les 4 Accords Toltèques

-
Le cinquième Accord Toltèque
- De l'opposition à la non-violence
- Notre propre violence
- De la peur à la paix
- Argumentation et rapport de force
- Notre assiette : reflet de l'état de la planète
- Champs morphogénétiques
- Boomerang des pensées
- Intelligence collective
- Simplicité volontaire
- Et si on dé-sen-com-brait?
- Désencombrement (dossier 2006)
voir le nouveau dossier (2010)

voir également les articles dans la partie "à découvrir"

_______________________________

Les contes :

- La part du colibri
- Nourrir le loup
- Suivre ou ne plus suivre
- Petits et gros cailloux
- Sagesse de Lao Tseu
- Autobiographie en cinq chapitres
- Grain de sable
- Oiseaux noirs, oiseaux blancs
- Pêcheurs mexicain, pêcheur américain
- Reconstruire le monde
- La grenouille....

_______________________________

A DECOUVRIR

Articles :

- S'ouvrir à la Communication
- Une définition de la décroissance
- 10 conseils pour rentrer en résistance par la décroissance
- Conférence TEDx de Joe Dispenza sur les trois cerveaux

Présentation de livres :

- Vivre en paix
- Pour faire la paix en temps de guerre
- Cessez d'être gentil soyez vrai
- L'intelligence du coeur
- Les 4 accords toltèques
- Le cinquième Accord Toltèque
- You are the placebo

Liens :

- Transnationale.org
- Framasoft
- Le grand ménage
- La Bioéconomie
- Empreinte écologique


______________________________

 

_______________________________

Contact

______________________________

Site optimisé pour Firefox


SE CHANGER SOI

POUR CHANGER LE MONDE

traduction partielle du site en anglais et en espagnol