Accueil Le livre Contes Contact 
Présentation Articles A découvrir Nouveautés 

LES LIENS

 

COTE PRAGMATIQUE

 

TRANSNATIONALE ORG

http://fr.transnationale.org/

Pour une consommation éthique, Transnationale.org est un site inestimable, qui donne à tout citoyen, l'accès à une information succincte sur les entreprises – plus de 13.000 à l'heure actuelle (l'information détaillée étant aussi accessible, mais via paiement).

Pour la plupart de nos achats simples au quotidien, il est possible de se passer des multinationales et des grandes surfaces, en achetant de petites marques locales, directement chez le producteur, chez l'artisan, ou encore en produisant soi-même, etc.

Lorsqu'il s'agit de s'acheter des biens plus importants - un appareil par exemple - il est difficile de se passer de multinationales. Or il est possible de trouver certains producteurs relativement locaux (qui produisent dans un seul pays), et qui fonctionnent de manière éthique. Transnationale.org rend possible le choix d'une marque, non pas sur la qualité et la fiabilité de l'article (cela les associations de consommateurs, par exemple, peuvent le transmettre), mais via l'éthique pratiquée par la firme qui le produit.

La recherche sur le site n'est pas fort compliquée. Juste il faut savoir comment parvenir à l'information.

Il est possible de faire une « recherche » sur le nom d'une entreprise ou sur le nom d'une marque. Une série de pages sont alors proposées. Le choix de l'une d'entre elles (la première en général) mène au profil de l'entreprise.

Celui-ci apparaît alors sous forme de différents labels caractérisant la firme.

Ces labels concernent : le respect des droits du travail, des droits de l'homme, le nombre de licenciements, les ventes et bénéfices, l'écart de salaire entre hauts dirigeants et employés, les fraudes, la présence de filiales dans des paradis financiers, les pollutions, la corruption et autres pratiques douteuses.

Pour illustrer le type d'information, on peut trouver, par exemple, la différence en terme de multiples, entre le salaire du plus haut dirigeant, et le salaire minimum en vigueur pour un employé. Dans certains cas, le premier peut valoir jusqu'à plus de 4000 fois le second. Le descriptif détaillé de chaque label est disponible à la page :

http://fr.transnationale.org/aide.php#rating

Il est également possible, de connaître la localisation de toutes les filiales, ainsi que tous les noms de marques dépendant de l'entreprise, en cliquant sur « info entreprises ».

Pour connaître le nombre et la localisation des filiales, il faut aller encore plus loin, en cliquant, plus bas dans la page sur « company analytics ».

Beaucoup de multinationales connues cumulent les labels avec des chiffres assez lourds, et ont des filiales (délocalisations) un peu partout dans le monde, souvent dans des pays à faible coût de main d'oeuvre, et aussi dans des paradis financiers.

Pourtant il en existe, des connues également, qui ne portent aucun label et n'ont pas de filiale à l'étranger. Le choix est donc souvent bel et bien possible.

Pour plus de détails concernant le fonctionnement du site :

http://fr.transnationale.org/aide.php#entr

_________________________________________________________________________

 

FRAMASOFT

http://www.framasoft.net/

Un autre site incontournable concerne les logiciels libres en tous genres, et autres logiciels gratuits, téléchargeables sur le net.

Pour chaque programme proposé, une fiche descriptive est donnée, avec les caractéristiques, qualités et défauts du logiciel, ainsi que l'accès direct à la page de téléchargement.

Pour une définition du logiciel libre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre

Si l'on peut considérer comme acceptable de payer une licence d'utilisation pour un logiciel (car il s'agit de payer un service), ce ne l'est plus lorsqu'il faut repayer la licence à chaque nouvelle version que l'on n'a pas demandée, mais qui nous est imposée vu que la version précédente n'est plus suivie et n'est plus compatible avec de nouveaux programmes ou du nouveau matériel.

Si le système d'exploitation Linux (qui équivaut à Windows mais en version libre) n'est pas encore à la portée de tous, beaucoup de logiciels libres sont utilisables sous Windows, facilement téléchargeables, faciles d'utilisation également, et proposent parfois des fonctions et options plus avantageuses que certains logiciels propriétaires (non libres).

_________________________________________________________________________

 

LE GRAND MENAGE - BLOG DE RAFFA

http://raffa.grandmenage.info/__

Le grand ménage (également accessible à présent sous forme de livre en librairie), propose tous les trucs et astuces, combines, recettes, conseils et informations nécessaires pour l'entretien de la maison, au sens très large du terme. Et cela, sur base de peu de produits, chacun efficace, de manière saine et respectueuse de l'environnement, économique, et permettant d'éviter de participer à l'orgie consommatrice, polluante et nocive pour la santé, que nous propose la publicité et la grande distribution.

Mais le grand ménage ne s'occupe pas que de l'entretien, il va beaucoup plus loin, et propose via le site, une multitude d'informations concernant aussi l'alimentation, l'hygiène, la santé, le jardinage.

Et c'est sans compter la partie interactive et les autres articles plus liés à l'actualité, l'écologie, etc.

_________________________________________________________________________

 

ON PEUT LE FAIRE

http://www.onpeutlefaire.com/editorial

Dans le même registre, le site Onpeutlefaire, tente, en parallèle à son forum, de proposer tout ce qui crée l'alternative écologique et n'est pas diffusé, ou peu diffusé dans les mass-médias.

« Parce que notre planète montre des signes d'essoufflement,
Parce que l'Homme continue de saccager les forêts et de polluer les océans,
Parce que nos sociétés prônent la consommation à outrance en créant de faux besoins,
Parce que les populations vivant dans des régimes dits démocratiques n'arrivent plus à imposer leurs revendications à leur gouvernement,
Parce que ces mêmes gouvernements ne font aucun effort pour freiner les lobbies destructeurs de l'environnement,
Parce que partout dans le monde il se vote des lois liberticides sans que nous en soyons informés,
Parce que certains d'entre nous savent qu'il est temps de se responsabiliser et de prendre enfin notre destin en main,
Parce que certains d'entre vous avez décidé de vivre d'une autre manière,
Parce que pour vous être libre signifie être autonome,
Parce que vous souhaitez vivre libre...
... pour toutes ces raisons et bien d'autres, ce site a été créé. » .....lire la suite

_________________________________________________________________________

 

LE GRAND DON

http://granddon.free.fr/principes.htm

Le Grand Don est en fait une initiative parisienne à la base. L'idée est de créer un lieu temporaire dans la rue, durant quelques heures, pour proposer et donner aux passants des objets que nous n'utilisons plus et qui peuvent leur servir ou leur plaire.

Cela ne nécessite pas une grande organisation, et a priori, aucune autorisation administrative si le lieu choisi ne contrevient pas à l'ordre public, à des commerces proches, ou autres.... de ce genre. Il n'est cependant pas superflu de demander une autorisation, afin de prévenir toute bévue lors de l'action.

C'est un événement agréable à vivre, et les personnes qui le découvrent sont en général interpellées positivement par cette initiative.

Un événement local et éphémère qui génère de la solidarité citoyenne et essaime.

_________________________________________________________________________

 

COTE PLUS THEORIQUE

 

BIOECONOMIE

http://pagesperso-orange.fr/bioeconomie/CA1.htm

Minis extraits choisis :
« Contrairement aux modèles économiques qui sous-tendent les derniers systèmes économiques et sociaux connus, la bioéconomie prend appui sur les mécanismes du Vivant.
En effet, elle considère l'humanité comme un organisme vivant, où les individus humains sont comparables à des cellules, les entreprises, les régions ou les états à des tissus ou des organes, les services publics remplissant des fonctions organiques indispensables.
Cet organisme planétaire humain, notre société donc, est en vie grâce à des fluides (argent, eau, énergie...) et à des nutriments (objets manufacturés, alimentation, services.). La bonne santé économique et sociale de notre propre pays et de l'humanité toute entière dépendent étroitement de la bonne qualité, de la correcte circulation et répartition de ces fluides et nutriments dans l'ensemble du corps social. »
« Ma première rencontre avec l'économie a été un véritable choc. En 1995, j'ai lu cette phrase au détour d'un courriel : ' Le discours économique a une fonction terroriste, celui d'évincer le citoyen du débat.'
J'ai trouvé cette phrase tellement puissante, tellement vraie, qu'elle a guidé une grande partie de mon parcours. J'ai voulu savoir et comprendre ce qu'il y avait dessous le discours économique. Et ce que j'ai découvert m'a véritablement horrifiée. »
« Acteurs de ce système, nous sommes le plus souvent complices par ignorance. Quand on regarde la société, elle nous paraît d'une telle complexité, qu'il semble logique que l'économie soit difficile. Pour le citoyen conditionné par les discours politiques, il est naturel qu'il se sente incapable de comprendre et impuissant. »
« Mon but n’est pas de faire une critique du capitalisme et du « libéralisme » - simple, ultra ou néo -, mais il est impossible d’ignorer ce que la population mondiale subit. En réalité, ce texte se veut surtout une proposition : c’est de Vie que je veux parler. Mais la réflexion sur l’économie se base nécessairement sur le système économique en place, et donc aussi sur ses implications sociales. Si un autre système dominant, aussi pathologique, aussi inefficace, semait pareillement la désolation, la constatation de sa perversité aurait été équivalente. »

Le site présente de manière très détaillée tous les aspects de la bioéconomie sous forme d'un livre en ligne. Cela vaut franchement le détour car l'auteure, Marie Martin-Pécheux, remet les pendules à l'heure, détricotant les absurdités d'une économie qu'on nous dit être logique (celle qui exploite les uns et enrichit quelques autres), pour nous suggérer les bases d'une nouvelle théorie économique qui fait sens et qui se passe de tableaux chiffrés, statistiques et autres formules et démonstrations mathématiques, pour donner ce sens. Car quand on fait le lien entre l'économie et le fonctionnement du corps humain, toute la logique, le bon sens sautent aux yeux. Un très beau travail!


_________________________________________________________________________

 

EMPREINTE ECOLOGIQUE

Si cette notion n'est pas « incontournable »; ce qu'elle propose rend tout de même un fier service à ceux qui acceptent de calculer leur empreinte individuelle.

L'empreinte écologique mesure la quantité de surface terrestre bioproductive nécessaire pour produire les biens et services que nous consommons, et absorber les déchets que nous produisons. Elle permet dès lors de mesurer la pression qu'exerce l'humain sur la nature.

Cet outil a été développé au Canada, au début des années 1990, dans le cadre du Global Footprint Network, par deux chercheurs : Mathis Wackernagel et William Rees.

Il a ensuite été popularisé par l’association mondiale WWF dont le site Web (parmi d'autres) propose un questionnaire informatisé afin de calculer l'empreinte écologique individuelle.

Pour comprendre le concept, on peut partir de quelques constats :

* La Terre couvre une surface totale de 51 milliards d’hectares.

* Seuls 11,4 milliards d’entre eux sont biologiquement productifs : les champs cultivables, les forêts qui absorbent le CO2, les océans qui fournissent du poisson, etc. mais pas les déserts, par exemple, où rien n’est cultivable.

* Ces 11, 4 milliards d’hectares sont donc à partager entre 6,5 milliards d’individus. Et cette population augmente jour après jour.

L’empreinte écologique représente donc une estimation de la surface nécessaire à une personne ou un groupe de personnes pour produire ce qu’ils consomment et absorber ce qu’ils rejettent. Elle s’exprime en unité de surface : l’hectare (10.000 m²).

Si on faisait une répartition égale de la surface biologiquement productive de la Terre entre tous ses habitants, chacun de nous aurait donc « droit » à 1, 75 ha.

Si nous réservons un peu d’espace à la biodiversité, à la « nature sauvage », il reste près de 1,6 hectare à chacun d’entre nous pour satisfaire ses besoins à long terme.

Or, en moyenne, chaque individu « consomme » déjà 2,2 hectares. C'est donc trop par rapport à la capacité naturelle de la terre et cela signifie que la demande est de loin supérieure à l'offre!

A l’échelle de l’humanité, cet indicateur a triplé en 40 ans et nous vivons aujourd'hui comme si nous avions 1,26 planète à notre disposition.

De plus, et c’est cela qui choque particulièrement, cette consommation est évidemment très inégalement répartie. Un Européen a une empreinte moyenne de 5 ha, un Américain du Nord de 9,7 ha, un Indien de 0,7 ha...

De surcroît, l’empreinte écologique des pays industrialisés et la population mondiale ne cessent d’augmenter : la surface productive disponible par personne diminue donc jour après jour.

Voici les sites qui proposent un calcul individuel de l'empreinte écologique :

http://www.footprint.ch/

http://wwf-footprint.be/fr/

http://app.bruxellesenvironnement.be/Empreinte_Ecologique/index.html?langtype=2060

L'énorme avantage de ces questionnaires, est qu'ils permettent à ceux qui répondent aux questions, de faire des prises de conscience quant à leur consommation, et les aider à changer leurs comportements dans les domaines concernés.

Il ne s'agit pas pour autant d'un calcul fiable, beaucoup trop approximatif et aléatoire, vu l'analyse tout de même grossière qu'il propose. Mais cela n'enlève rien à la pertinence des questions posées, et il n'est pas inutile de faire un tour sur plusieurs sites afin d'élargir la perspective.

D'autres informations sont disponibles sur les sites suivants :

http://www.ecoconso.be/spip.php?article472

http://fr.ekopedia.org/Empreinte_%C3%A9cologique

http://www.ibgebim.be/Templates/Particuliers/Informer.aspx?id=1760

remarque concernant la Belgique :

"La Belgique occupe le quatrième rang mondial en termes d'empreinte écologique par personne, selon les résultats de l'édition 2010 du Rapport planète vivante de l'organisation internationale pour la conservation de la nature WWF.
La Belgique se classe juste derrière les Emirats arabes unis, le Qatar et le Danemark. Elle est suivie par les Etats-Unis, précise un communiqué de WWF. Pour réaliser ce rapport, la méthodologie a été améliorée. Ce qui a permis de démontrer que "l'empreinte écologique belge a été largement sous-estimée dans le passé", explique la coordinatrice politique du WWF, Sabien Leemans. "Aujourd'hui, nous savons que si tout le monde vivait comme un Belge moyen, nous aurions besoin de 4,4 planètes pour subvenir à nos besoins", souligne Sabien Leemans dans le communiqué. Il ressort également de ce rapport que la Terre met un an et demi pour produire les ressources que l'humanité utilise en un an. Si la demande en ressources naturelles continue sur cette lancée, on estime qu'il faudra deux planètes pour subvenir aux besoins de l'humanité d'ici 2030."

C'est donc bien ici et maintenant que nous sommes concernés, chacun, dans notre mode de vie.

_________________________________________________________________________

 

FORUM

 

FORUM ECO-BIO-INFO

Ce forum écologique ratisse tellement large et offre une panoplie tellement grande d'informations alternatives, qu'il est difficile de ne pas y trouver son compte dans un domaine ou dans l'autre. Que ce soit la citoyenneté, l'éducation, le logement, l'hygiène, la santé, l'agriculture biologique, les transports, l'alimentation, mais également des sujets plus psychologiques, spirituels et parfois politiques. Il y en a pour tous les goûts : infos, témoignages, argumentation, voire plus rarement, prises de bec.

La gestion du forum par ses administrateurs et modérateurs est impeccacble. Le créateur du site propose également un bulletin d'information régulier. Le site : http://www.eco-bio.info/

le forum : http://www.eco-bio.info/forum/upload/


PLAN DU SITE

Accueil

_______________________________

Nouveautés

_______________________________

Présentation générale

_______________________________

Les articles :

Nouveau*

Octobre 2014 :

* Guérir par la transformation des pensées

Juin 2014 :

* EFT: Emotional Freedom Technique

- Gestion des pensées et émotions
- Conférence TEDx de Joe Dispenza sur les trois cerveaux
- Les qualités de nos défauts
- Je pense donc je ne suis plus
- Notre complaisance
-
L'expérience du riz
-
Les 4 Accords Toltèques

-
Le cinquième Accord Toltèque
- De l'opposition à la non-violence
- Notre propre violence
- De la peur à la paix
- Argumentation et rapport de force
- Notre assiette : reflet de l'état de la planète
- Champs morphogénétiques
- Boomerang des pensées
- Intelligence collective
- Simplicité volontaire
- Et si on dé-sen-com-brait?
- Désencombrement (dossier 2006)
voir le nouveau dossier (2010)

voir également les articles dans la partie "à découvrir"

_______________________________

Les contes :

- La part du colibri
- Nourrir le loup
- Suivre ou ne plus suivre
- Petits et gros cailloux
- Sagesse de Lao Tseu
- Autobiographie en cinq chapitres
- Grain de sable
- Oiseaux noirs, oiseaux blancs
- Pêcheurs mexicain, pêcheur américain
- Reconstruire le monde
- La grenouille....

_______________________________

A DECOUVRIR

Articles :

- S'ouvrir à la Communication
- Une définition de la décroissance
- 10 conseils pour rentrer en résistance par la décroissance
- Conférence TEDx de Joe Dispenza sur les trois cerveaux

Présentation de livres :

- Vivre en paix
- Pour faire la paix en temps de guerre
- Cessez d'être gentil soyez vrai
- L'intelligence du coeur
- Les 4 accords toltèques
- Le cinquième Accord Toltèque
- You are the placebo

Liens :

- Transnationale.org
- Framasoft
- Le grand ménage
- On peut le faire
- Le grand don
- La Bioéconomie
- Empreinte écologique
- Forum Eco-Bio-Info

______________________________

 

_______________________________

Contact

______________________________

Site optimisé pour Firefox


SE CHANGER SOI

POUR CHANGER LE MONDE

traduction partielle du site en anglais et en espagnol